Prologue

Prologue

| 31 octobre 1983 – Angleterre |
 
Jack revint d'une excursion, épuisé. Il était seul dans la maison, sa compagne n'était pas encore revenue. Il alluma un feu dans la cheminée, se perdant quelques instants dans la beauté des flammes. Il pouvait déjà sentir une douce chaleur se diffuser dans la pièce. Il s'installa dans le fauteuil, attiré par la Gazette posée à côté sur la petite table basse en verre. Il déplia le journal machinalement, pour connaitre les nouvelles du pays. Son c½ur se serra en voyant les gros titres. Comme l'année dernière à la même date, la Gazette avait publié un article sur la Glorieuse Bataille, en rappelant les moments épiques de ce jour, et en rendant hommage aux victimes. Le 31 octobre était devenu un jour de fête nationale, mais aussi de deuil, par respect pour ceux qui avaient perdu la vie dans la lutte contre l'Armée du Mal. Même si Jack connaissait les détails de cette dramatique journée, il ne put s'empêcher de commencer sa lecture. Il n'arrivait pas à laisser le passé derrière lui. C'est comme si le devoir de mémoire l'obligeait à lire encore et encore ce tragique récit.
 
« Il y a deux ans, la guerre contre Vous-Savez-Qui prenait fin, chassant les ténèbres de notre pays. Après une période de terreur, l'Angleterre a retrouvé le calme et l'harmonie. Chaque année, nous tenons à féliciter nos héros de guerre, et à rendre hommage à ceux qui sont morts en combattant pour la liberté. Ce matin, le Ministre de la Magie s'est rendu sur les lieux de cette bataille, pour rappeler ce que nous avons gagné, mais aussi le prix que ça nous a coûté.
La guerre a dévasté d'innombrables familles. Le jour de la bataille, ce sont les forces de l'ordre qui ont subi les plus lourdes pertes en défendant la Résidence Ministérielle. Une minute de silence sera observée ce soir à 22h17, heure à laquelle les combats ont pris fin, en souvenir des 32 victimes qui ont vaillamment combattu au péril de leur vie.
Cet après-midi, Albus Dumbledore, celui qui a réussi à venir à bout de Vous-Savez-Qui, a fait un discours poignant sur les victimes, et sur le devoir de mémoire que nous avons à leur égard. De son côté, Alastor Maugrey a tenu à rappeler l'importance du courage des combattants, et de la nécessité de s'opposer à tout ennemi qui essaierait d'entraver à nouveau nos libertés. Il a également mentionné que les recherches sur Prudence Lupin étaient toujours en cours. Capturée par les Mangemorts après avoir affronté Vous-Savez-Qui, aucune piste n'a été trouvée depuis pour la localiser. La dissolution de l'Armée du Mal a rendu quasi impossible l'avancée de l'enquête. Prudence Lupin est supposée toujours captive des quelques Mangemorts rescapés qui ont réussi à échapper aux Aurors. Une équipe spéciale est à sa recherche, et nous espérons de tout coeur que la brillante Auror sera un jour retrouvée. »
 
Jack jeta le journal dans les flammes avec amertume. Deux ans. Deux ans que sa protégée n'était plus là. Cela lui paraissait déjà très long, et pourtant, il lui semblait que c'était hier lorsqu'elle était enlevée par Orion Black. Prue avait défié son père pendant la bataille, dans un duel acharné où elle avait bien failli l'emporter. L'invincible Tracker avait malheureusement connu sa première défaite.
Jack s'en voulait encore de ne pas avoir été là pendant la bataille. Quand il avait appris qu'une attaque était en cours à la Résidence Ministérielle, c'était trop tard. Les combats avaient été d'une intensité extrême, mais rapides, car le Lord était vite tombé. Jack était alors arrivé sur les lieux de ce terrible cauchemar, cherchant avec frénésie Prudence. Mais elle n'était déjà plus là. Jack n'avait pas réussi à tenir sa promesse... il n'avait pas réussi à protéger celle qu'il considérait comme sa fille. Qui sait ce qu'elle était en train de vivre ?  
 
Cette question le hantait depuis que Dumbledore lui avait annoncé qu'Orion l'avait kidnappée. Jack avait mobilisé de nombreux tueurs pour retrouver les Mangemorts, et donc indirectement Prue. Jusque-là, la traque n'avait rien donné. Strictement rien. Les Mangemorts qui avaient échappé aux autorités avaient comme disparu de la surface de la terre, emportant Prue avec eux. Le Maître Assassin était brisé. C'était la deuxième fois qu'il la perdait. La deuxième fois qu'il échouait dans son devoir de protection. Il avait peu d'espoir qu'elle soit toujours en vie, car Prue était impossible à canaliser. Grâce à ses pouvoirs, elle aurait dû s'évader depuis bien longtemps. Pourtant, deux ans après, elle n'était toujours pas revenue. Les Mangemorts avaient-ils trouvé un moyen de la maintenir prisonnière ? Jack l'espérait de tout c½ur. Sinon, cela voulait dire qu'elle était morte, et ce dénouement serait invivable pour lui. Ce serait trop cruel.
 
Prudence avait enfin trouvé le bonheur. Jack entrevoyait même l'occasion pour elle de ranger sa lame une fois la guerre terminée. Il l'avait imaginée mère de famille auprès de Remus, entourée de ses amis.  Elle était sur la bonne voie pour y parvenir. Ce rêve s'était soudainement brisé. Elle avait bien tenté de réécrire son histoire, mais la plume lui avait échappé. Jack pensa à Diego, inconsolable depuis le drame. Diego s'était exclusivement consacré à la retrouver. Il avait tout laissé tomber en-dehors de son clan. En tant que chef des Tigres, il avait mobilisé une bonne partie de ses hommes dans la traque de Prue, tandis que l'autre continuait les activités habituelles, dirigées par un second chef. Il ne vivait que dans l'espoir de la retrouver en vie. Il n'était plus qu'un fantôme hanté par cette traque obsessionnelle. 
 
Jack craignait de le perdre lui aussi dans cette quête, car Diego allait de plus en plus mal. Chaque jour sans nouvelle de Prue enfonçait un peu plus le moral de son frère de c½ur. Partenaires de toujours, l'absence de Prue était insupportable à vivre pour Diego. La savoir prisonnière, sans la moindre piste pour la retrouver, le rendait fou. Jack savait à quel point Diego aimait Prue... et qu'elle était tout pour lui. Prue avait réussi à se reconstruire petit à petit après le camp, mais Diego n'était capable de sentiment que pour elle. Celle avec qui il avait traversé l'enfer, pour en sortir victorieux et se hisser parmi les leaders criminels. La perdre serait une tragédie à laquelle Diego ne survivrait pas. Jack le savait, alors il prenait régulièrement de ses nouvelles, pour s'assurer que Diego ne sombrait pas dans le désespoir.

Depuis trois semaines cependant, Diego ne répondait plus à l'appel. C'était anormal, car lorsque Jack tentait de le contacter, Diego se ruait toujours chez lui dans l'espoir d'apprendre de bonnes nouvelles. Désormais, il était injoignable. Avait-il perdu espoir ? Avait-il renoncé ? Jack en doutait. Tant qu'il serait en vie, Diego poursuivrait ses recherches. Rien ne pourrait le détourner de cette quête vitale. Sauf peut-être, d'apprendre la mort de Prue. Une larme brûlante coula sur la joue de Jack à cette pensée. Non. Il ne fallait pas penser une chose pareille. Prue n'était pas morte. Ils allaient la retrouver. Ils n'étaient pas les seuls à la chercher sans relâche. Elle manquait à beaucoup de monde. L'assassin comme l'Auror avait creusé un vide dans bien des c½urs... quelqu'un finirait par la retrouver. Il le fallait.

Le regard de Jack se posa sur le cadre photo posé sur la commode. Il se leva pour aller le voir, comme bien souvent. Prudence était rayonnante sur cette photo. Elle souriait à quelqu'un, qui était hors cadre. Pourtant, il était évident qu'il s'agissait de Remus. Cela se devinait à l'expression de son regard, et à la beauté de son sourire. Prue avait beaucoup changé grâce à lui, devenant une femme plus ouverte et pleine de vie. Malgré tout, seul Remus était capable de lui décocher un tel sourire de bonheur. Jack prit le cadre avec un triste sourire, et le coeur lourd. Il donnerait cher pour revoir sa protégée. Elle lui manquait terriblement. Alors, éternel rituel depuis sa perte, il approcha le cadre de ses lèvres pour déposer un baiser sur son front, comme il aimait lui faire. Il ferma les yeux, oubliant la surface lisse et froide du cadre, pour se remémorer la douceur de sa peau. Il se revit avec elle, dans les trop rares moments de complicité qu'ils avaient partagés, comme un père avec sa fille. Il posa son front contre le sien, silencieux, savourant ce moment où les sentiments étaient si forts qu'ils en étaient palpables.
 
-      Jack ?
 
La voix douce de sa compagne ramena Jack à la réalité. Prue disparut devant lui, pour redevenir une simple photo. Il éloigna le cadre de lui et le reposa avec soin à sa place. Julie Noven avait la mine aussi sombre que lui, et cela n'avait rien à voir avec son travail de légiste. Elle n'eut pas besoin de lui demander quoi que ce soit pour savoir que Prue était à l'origine de son chagrin. Le couple s'était formé dans la douleur de cette perte, plusieurs mois après la disparition de Prue. Jack n'aurait jamais cru que Julie et Hélène Noven étaient si attachées à Prue. Pourtant, elles avaient presque été aussi dévastées que lui en apprenant la terrible nouvelle. Tous les trois, ils s'étaient soutenus moralement. Ils s'empêchaient mutuellement de sombrer. Le temps ne suffisait pas à guérir la blessure. L'absence de Prue était une torture permanente. Ils s'attendaient chaque jour à la voir revenir, un sourire triomphant aux lèvres. Mais ce jour n'arrivait pas. Un quotidien morne s'était installé pour tous les trois. Ils n'arrivaient pas à se résigner, à cesser d'attendre. Le temps s'était comme suspendu après la guerre. Le pays était peut-être en paix, mais pas eux. C'était le problème des enlèvements, on ne pouvait jamais être certain qu'il fallait tourner la page. D'ailleurs, ils ne voulaient pas la tourner. A quoi bon continuer à avancer, quand ce qui nous est le plus cher se trouve déjà derrière nous ?
 
-      Tu as des nouvelles ? s'inquiéta Julie en voyant l'air attristé de Jack.
 
Julie craignait à chaque retour de Jack d'apprendre la mort de Prue. Ca avait été un choc pour elle d'apprendre son enlèvement. Comment une telle tragédie avait-elle pu se produire ? Prue était une femme remarquable et engagée dans son combat contre les forces du mal, mais jamais Julie n'aurait envisagé qu'elle soit engloutie à son tour dans les ténèbres. Elle aurait dû faire tellement plus pour Prue. Les remords rendaient la douleur encore plus vive. Si seulement elle était intervenue pendant la guerre...
Le poids de cette grave erreur pesait lourd sur sa conscience. Cela aurait peut-être permis d'empêcher de nombreux drames, dont le cruel enlèvement de Prue. Julie ne se pardonnera jamais d'être restée à l'écart pendant tout ce temps, et elle craignait de ne pas avoir l'occasion de se racheter.
 
-      Non, aucune, souffla Jack.
 
Julie inspira profondément, essayant de lutter contre les larmes. Quand est-ce que le cauchemar allait se terminer ? Elle donnerait tout pour une nouvelle piste qui puisse ramener Prue auprès d'eux. Jack prit sa compagne dans ses bras dans un geste de réconfort, bien qu'il soit lui-même déchiré. Il espérait de tout son être que l'absence prolongée de Diego soit synonyme d'une piste sérieuse.
 
A peine deux semaines plus tard, à des centaines de kilomètres de là, une personne vêtue de noir au masque tigré se tenait devant la planque supposée des Mangemorts. Pour la première fois, Diego avait bel et bien une piste... mais elle ne mènerait pas au réconfort de l'entourage de Prue.  

Prologue

Bien le bonjour à tous ! Je profite d'un peu de temps libre pour partager le prologue avec vous ! Je tiens à m'excuser pour le temps d'attente depuis le tome 2. Il faudra patienter encore un peu avant le début de la publication du tome 3, le temps que je termine mon master. L'année a été intense, et c'est pire maintenant que je suis dans la dernière ligne droite.
Mais ne nous étalons pas sur le travail, et revenons à l'histoire ! J'espère que ce prologue vous a plu, et qu'il vous donne envie de lire la suite ! Votre avis sera le bienvenue ! Et d'ailleurs, si vous avez des attentes particulières pour le tome 3, c'est le moment de vous exprimer ! :)
En attendant, je vous souhaite un excellent week-end. A bientôt, j'ai hâte de vous entrainer dans la suite de l'aventure !
 

Tags : L'histoire d'un assassin - Partie 2 : La (re)naissance de l'Assassin - tome 3

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.167.202.184) if someone makes a complaint.

Comments :

  • assassin-maraudeurs

    03/08/2017

    Elisa wrote: "Je t'écris ce message juste après l'autre. Je l'avais à peine validé que j'ai vu que le prologue était en ligne ! Ce prologue est super, ça permet de nous faire patienter un peu ;) et il est très bien écrit comme d'habitude. Nous allons bientôt pouvoir retrouver les maraudeurs, toute la petite communauté magique et ( on esprère ) notre chère Prue ! "

    Contente que le prologue t'ait plu ;) c'était une petite mise en bouche, mais j'avais envie de le partager. La reprise de l'histoire sera un peu plus sombre que d'habitude, dans la lignée du dernier chapitre du tome 2.

    J'en dis pas plus :P

    Bisous et bonnes vacances !

  • Elisa

    28/07/2017

    Je t'écris ce message juste après l'autre. Je l'avais à peine validé que j'ai vu que le prologue était en ligne ! Ce prologue est super, ça permet de nous faire patienter un peu ;) et il est très bien écrit comme d'habitude. Nous allons bientôt pouvoir retrouver les maraudeurs, toute la petite communauté magique et ( on esprère ) notre chère Prue !

  • harry-potter-8-fic

    04/07/2017

    a bientôt :) bisous

  • harry-potter-8-fic

    04/07/2017

    je te souhaite une très bonne journée

  • harry-potter-8-fic

    04/07/2017

    j'ai hâte de pouvoir lire la suite

  • harry-potter-8-fic

    04/07/2017

    ce prologue donne vraiment envie

  • harry-potter-8-fic

    04/07/2017

    Coucou j'espère que tu vas bien

  • Hurricany

    22/05/2017

    Un prologue qui met l'eau à la bouche, surtout que deux longues années se sont écoulées. J'ai hâtes de lire ça.

  • Harry-Potter-generationx

    14/05/2017

    > Hey ! Contente de te retrouver ! :) Merci d'être venue aussi vite, ça fait plaisir :)

    Oui, ce prologue est bien sombre... en même temps, la guerre a laissé ses marques ! Ah, le fameux espoir qui anime tout le monde : les Maraudeurs ont-ils survécu ou non ? Et bien tout ce que je peux te dire, c'est qu'il faudra patienter un certain temps pour avoir la réponse (avoue que mon sadisme t'avait manqué).

    Il fallait bien égayer un peu ce prologue avec la relation entre Julie et Jack, même si ça apporte une maigre consolation. Cette relation n'était pas prévue au départ, mais elle a germé dans ma tête pendant le tome 2. Je suis plutôt contente que la nouvelle soit bien accueillie.

    Merci, je vais tâcher de bien le finir pour être définitivement débarrassée des examens après juin ! il me restera encore le mémoire pour septembre, mais ce sera déjà plus cool que depuis ce début d'année de malade -__-
    Bon courage également de ton côté ! J'espère que tout se passe bien pour toi :)
    Bis
    A bientôt !

    _____________________________

    Coucou, je prend un peu de temps pour répondre à ta réponse :p

    En effet, ton sadisme m'avait manqué. je ne vais sans doute pas survivre à tome. Après, vu la fin du tome précédent je me doutais que le suivant serait exclusivement du point de vue de Prue (ou presque) et que l'on aura les réponses à toutes nos questions en même temps que Prue elle-même :p

    Prend ton temps. Tes lecteurs survivrons encore quelques mois. Je tiens juste à te prévenir de suite (au cas où), je ne pourrais pas te lire entre mi-juillet et mi-août, je suis en stage et je n'aurais pas internet. Mais dès que je suis de retour à la civilisation, tu peux être sûre que je te lirais.

    Bis
    A bientôt

    Camille

  • assassin-maraudeurs

    02/05/2017

    Visiteur wrote: "Oh mon Dieu je suis tellement contente que tu ai publié le prologue, j'en peux plus d'attendre ton histoire! C'est la meilleure que je n'ai jamais lu sur Internet, tu as largement autant de talent que de vrais écrivains :))
    Continue comme ça, j'ai trop hâte de lire la suite?
    "

    Hey, merci beaucoup pour ton commentaire, ça fait chaud au coeur ! :') Je m'applique pour la suite ! Ca prend du temps, j'en suis bien consciente, mais avec le master, je n'arrive pas à aller plus vite. Le tome 3 est vraiment très important, et aussi difficile à écrire. J'espère commencer à publier cet été !
    Bon courage de ton côté, à bientôt !

Report abuse